Organiser ses repas – étape # 3 : planifier ses menus de façon thématique :)

Voici le troisième et dernier article dans ma mini série sur l’organisation des repas. Le but ? Gagner du temps, de l’argent et éviter le gaspillage !!

Pour situer le truc, j’adore cuisiner, j’ai même un blog culinaire. Mais mon problème c’est que j’ai toujours des tas de recettes en attente de test (merci Pinterest !!) et, au final, je me prends quand même la tête tous les jours pour savoir ce qu’on va manger au dîner, entre les recettes chouchous et les nouveautés qui me font de l’œil. Ras-le-bol !

J’ai donc décidé de prévoir mes menus. Mais pour me simplifier la vie, j’ai choisi de le faire en me basant sur une thématique ! Chaque jour de la semaine correspond donc maintenant à un thème, ce qui me facilite les courses. Bonus supplémentaire, mon chéri a arrêté de me demander ce qu’on mangeait ; maintenant c’est écrit 😉

Organiser ses repas – étape # 3  planifier ses menus de façon thématique

Lundi – Meatless Monday

L’idée de « meatless monday » c’est de proposer aux gens de suivre une journée sans viande par semaine (en France c’est 1.2.3 Veggie qui reprends le même concept) : et c’est le lundi qui a été choisi. Le concept existe depuis 2003 et a des adeptes partout à travers le monde 🙂

Chili au Quinoa © A table avec Julie
Chili au Quinoa © A table avec Julie

Ce jour là, nous ne consommons ni viande rouge, ni de viande blanche. Certains puristes les excluent mais chez nous, poisson, œuf et laitages sont autorisés. Mon chili au quinoa est une valeur sûre ^^

Mardi – Sandwich & Soupe / Sandwich & Salade

J’adooore les sandwichs ! Je ne comprends pas pourquoi ils devraient être cantonnés au déjeuner (ou aux voyages en voiture) donc j’ai eu envie de leur faire une place dans ma cuisine. L’idée ce n’est pas de se contenter du banal jambon emmental mais de varier les plaisirs, avec des pains différents (baguette, ciabatta, tortilla, panini, etc) et des garnitures variées (thon, poulet, chorizo, avocat, salade d’œuf, saumon, etc.).

Sandwich Mozzarella, Pesto et Bayonne © A table avec Julie
Sandwich Mozzarella, Pesto et Bayonne © A table avec Julie

J’accompagne nos sandwichs d’une soupe en hiver et d’une salade en été. Vivement le retour des tomates !

Mercredi – Pasta, riz et compagnie

Je crois que c’est le jour préféré de mon chéri, grand amoureux des pâtes ^^ Le mercredi, ce n’est pas seulement pasta mais aussi tous les plats à base de riz, semoule, boulgour, quinoa, etc.

Risotto de coquillettes © A table avec Julie
Risotto de coquillettes © A table avec Julie

Risotto, bolognaise, lasagne, couscous ; ce sont des plats consistants et à haute teneur en bonheur 🙂

Jeudi – Viande et volaille

Nous mangeons moins de viande qu’il y a quelques années, je préfère privilégier la qualité à la quantité. Du coup, le poulet est souvent à l’honneur à la maison !

Poulet roulé au Jambon Cru © A table avec Julie
Poulet roulé au Jambon Cru © A table avec Julie

Quand à la viande rouge, c’est généralement un beau morceau de bavette ou un tournedos.

Vendredi – Junk Food

Parce qu’il faut bien se faire plaisir, le vendredi c’est « vive le gras » 😀

Sushi © A table avec Julie
Sushi © A table avec Julie

Au menu, hamburger, pizza, sushi et autres joyeusetés. Si possible maison et sinon, bah tant pis, une fois de temps en temps de la vraie junk food ça fait du bien !

Samedi – Soirée libre

Le samedi c’est souvent sorties au resto, en famille ou chez des potes. Et quand on préfère rester à la maison, ça permets de se faire une deuxième fois des pâtes 😀

Raclette entre amis © A table avec Julie
Raclette entre amis © A table avec Julie

J’en profite aussi souvent pour tester des nouveautés pour le blog.

Dimanche – PicNic

Le dimanche, c’est journée tranquille donc le soir, on finit les restes, on mange du pain avec du fromage, etc.

Tarte vide frigo © A table avec Julie
Tarte vide frigo © A table avec Julie

C’est aussi l’occasion de vider le frigo pour bien commencer la semaine 🙂

.

Le planning hebdomadaire n’est pas figé et on peut tout à fait décaler une thématique selon nos envies et les dates de péremption.

Et vous,, ça vous parle comme façon de faire ou vous êtes plutôt en mode freestyle ?

Organiser ses repas – étape # 2 : la gestion des produits frais

Voici le deuxième article dans ma mini série sur l’organisation des repas. Le but ? Gagner du temps, de l’argent et éviter le gaspillage !!

Après le relookage complet de mon frigo, j’ai continué sur mon idée d’éviter le gaspillage au maximum. Je voulais un outil pratique à utiliser, toujours disponible et évolutif. Le tout ne devait pas non plus me coûter un bras ; j’ai donc opté pour la simplicité d’un tableau aimanté à coller sur mon frigo, accompagné de feutres effaçables. L’ensemble m’est revenu à moins de 10€ (1 tableau aimanté et 5 feutres).

Organiser ses repas – étape # 2  la gestion des produits frais - crazy little home2

Dans ma cuisine, j’ai donc un frigo « grande largeur » avec un petit congélateur et un congélateur. Il me semblait donc important d’inclure mes stocks car je ne les ouvre pas tous les jours (surtout le gros). J’ai donc divisé mon tableau en 2 colonnes ; une colonne pour les menus (dans un prochain article) et une colonne pour la gestion des produits frais et surgelés.

Comme vous pouvez le voir, j’avais donc au moment de cette photo pas mal de charcuteries et quelques légumes dans mon frigo, ainsi qu’un stock de viandes et poissons dans mon congélateur (et quelques brocolis qui se baladent).

Maintenant, au retour des courses, une fois qu’elles sont rangées, il ne me faut pas plus de 5 minutes pour le mettre à jour et ajouter les produits frais. J’efface ensuite au fur et à mesure des utilisations. Généralement, pour le « très frais » (viande rouge, volaille, poisson) j’indique en plus la date de péremption pour éviter les mauvaises surprises.

Depuis que j’utilise ce tableau, non seulement je n’ai rien jeté (youhou !!!) mais je passe aussi moins de temps à réfléchir sur mes menus 🙂

.

Et vous, comment gérez-vous vos produits frais ?

Organiser ses repas – étape # 1 : le frigo

Voici le tout premier article dans ma mini série sur l’organisation des repas. Le but ? Gagner du temps, de l’argent et éviter le gaspillage !!

J’ai toujours détesté jeter de la nourriture. Malheureusement, comme beaucoup de gens, je me laisse déborder et je me retrouve à jeter des produits frais encore emballés.

En moyenne, les Français jettent 20 kg de déchets alimentaires chaque année, dont 7 kg de produits non consommés encore emballés ! (source : Stop au gaspillage alimentaire)

lefigaro_gaspillage_alimentaire

Pas plus tard que la semaine dernière, j’ai jeté une saucisse de Toulouse oubliée au fond du frigo depuis 12 jours… Ça me mets dans une colère noire contre moi-même !!

J’ai donc décidé de revoir complètement ma façon d’organiser les repas et par conséquent tout ce qui va avec. Il s’agit bien sûr d’arrêter le gaspillage alimentaire dans notre foyer mais aussi de limiter les achats inutiles (qui n’a pas acheté 2 fois le même produit ?!), de faire des économies (ne plus jeter cette saucisse à 5,99€ mais la manger !!) mais aussi de nous simplifier la vie 🙂

A travers une série de 3 articles, je vais donc vous présenter la nouvelle organisation de mon frigo, ma méthode pour gérer mes stocks de produits frais et la nouvelle planification de nos menus !!


Commençons donc par le frigo !!

Nous avons un frigo dit de « grande largeur », ce qui représente un espace de stockage assez conséquent de 394 litres au lieu de 300 litres en moyenne pour un frigo de taille standard. Malgré tout, ça n’empêche pas, même avec un champ de vision plus large, les produits oubliés ou cachés.

Un soir, j’ai donc confié ma fille à son père, fermé la porte de la cuisine, mis la musique et tout réorganisé !

Voici comment j’ai procédé :

  1. Vider complètement le frigo
    Après avoir fait de la place sur mon plan de travail, j’ai débranché mon frigo et j’ai tout sorti. La salade, les beurres, la graisse de canard, les compotes de pomme, le chèvre un peu trop fait, les œufs, mon énorme bonbonne de sirop d’érable, la viande, le pot vide de mayonnaise, tout, tout, tout !!
    .
  2. Tout nettoyer
    C’est une fois complètement vide qu’on s’aperçoit qu’un frigo, ça peut devenir hyper cracra !! Je passais régulièrement un coup d’éponge avec un peu de désinfectant mais je ne l’avais pas entièrement nettoyé depuis un moment. Du coup, j’ai d’abord mis un bon coup de plumeau de bas en haut pour faire tomber les miettes et les trucs séchés (miam !). Ensuite, avec une éponge, du produit dégraissant / désinfectant bio et de l’huile de coude, j’ai attaqué, toujours de bas en haut, le nettoyage. J’ai du aussi utiliser un peu de dissolvant car la colle d’un carton de yaourts avait séchée sur une des clayettes. Une fois tout propre, j’ai bien séché les parois et les clayettes avec une lingette microfibre puis je l’ai rebranché.
    .
  3. Le grand tri !!
    Alors là, il faut mettre une musique du genre « Eyes of the Tiger » et ne pas faire de sentiments. On ouvre un sac poubelle et on examine chaque produit un par un. Périmé ? Poubelle ! Jamais ouvert ? Poubelle ! Qu’est-ce que c’est que ce truc ? Poubelle ! Il en reste juste un fond mais pas assez ? Poubelle !
    Je sais, c’est dur et j’ai détesté cette étape. C’est là que l’on s’aperçoit que l’on achète trop de choses ou alors un produit pour l’essayer et qu’on l’oubliera vite fait (ho tiens, de la sauce pour yakitori jamais ouverte mais périmée depuis mai 2013 ! eurk !). Du coup, hormis les produits frais que nous consommons régulièrement (même s’il y a eu des ratés, remember la saucisse !), j’ai jeté l’équivalent d’un tiers de mon frigo. Aïe, ça mets une claque !
    .
  4. Ranger le frigo
    Là, deux écoles s’affrontent. Celle du « je fais comme ça me chante » versus celle du « je respecte la chaîne du froid et je me prends la tête ». Avant, je faisais partie de la première et je rangeais mon frigo en dépit du bon sens vous dirait ma mère mais surtout comme ça rentrait. Du coup, à partir de maintenant, j’ai décidé de m’appliquer. J’ai étudié le manuel de mon frigo pour déterminer l’emplacement des 4 zones (zone froide, fraîche, tempérée et porte) mais, coup de chance, il dispose de l’option « no frost / froid ventilé total », c’est à dire que la température est quasiment homogène partout et que tout le volume (moins la porte et le bac à légumes) peut être considéré comme zone froide.

J’ai donc établi un nouveau plan d’occupation du frigo en me basant autant que faire se peut sur les recommandations officielles et voici ce que ça donne :

-sur la première étagère, il y a les produits laitiers ou assimilés, c’est à dire les yaourts et desserts lactés, les fromages et le lait.

-sur la seconde étagère, il y a les jambons et charcuteries ainsi qu’un tourniquet avec les confitures, le sirop d’érable et les produits entamés comme la crème fraîche, le pesto et le vin blanc sec pour la cuisine, puis ma salade mise sous vide (car la jarre ne loge pas dans le bac à légumes).

-sur la troisième étagère, je stocke les pains (de mie, complet, brioche, muffins anglais, à burger), les tortillas et les pâtes fraîches (raviolis ou gnocchis).

-le petit tiroir, appelé « compartiment fraîcheur », est utilisé pour la viande crue, la volaille et le poisson.

-le bac à légumes me sert pour les fruits et les légumes.

-et enfin la porte, dans laquelle se trouve les œufs, les beurres (doux et demi-sel), les sauces (moutarde, mayonnaise, basque, soja), les condiments (olives, cornichons, tomates séchées) et les boissons (bières, sirop, vin blanc moelleux).

Crazy Little Home - Organiser son frigo 1

Crazy Little Home - Organiser son frigo 2

Histoire de gagner de la place et du temps, à chaque fois que je reviens des courses et que je dois ranger les nouvelles denrées, je veille à retirer les suremballages. Pour les yaourts, je pousse même le vice jusqu’à les séparer, pour que ce soit plus simple d’attraper ce que l’on veut (surtout avec un bébé dans les bras !).

Et vous, votre frigo est bien rangé ? trop plein ? rempli de quoi ? Racontez-moi, je suis curieuse 🙂